Différence entre leasing et renting

Vous êtes sur le point d’investir dans une nouvelle remorque ou un tracteur ? Vous ne savez pas encore si vous comptez directement l’acheter ou si vous allez opter pour une location-financement ?

Vous n’arrivez pas à distinguer quelle formule choisir ?

Découvrez ici les ressemblances et différences de chacun ainsi que les avantages qu’ils apportent.

Le leasing:

Ce mode de financement offre à l’entreprise le choix de ne pas être directement le propriétaire juridique du tracteur et/ ou de la remorque, ainsi la facture d’achat n’est pas à leur nom.

C’est un type de crédit qui permet à celle-ci d’être uniquement propriétaire économique du bien en payant une redevance forfaitaire mensuelle. Cela lui permet d’avoir le droit d’utilisation du bien avec le choix, à la fin du contrat, d’acheter le tracteur ou la semi-remorque pour un maximum de 15% de la valeur initiale.

Le renting:

Lors d’un renting et d’une location, l’entreprise loue un véhicule après avoir signé un contrat délimitant le prix, la période mais aussi le kilométrage.

Contrairement au leasing, l’entreprise n’est ni propriétaire légalement ni fiscalement du camion. Un avantage au niveau comptabilité car le véhicule n’apparaît pas dans le bilan financier. Ainsi les factures rentrent dans les charges de l’entreprise. Une solution qui permet de ne pas augmenter la dette de la société.

A l’échéance du contrat, il existe deux possibilités :

Soit le contrat est complété d’une option d’achat qui représente au minimum 16% de la valeur résiduelle. L’entretien du camion et la gestion des risques sont au frais du client. On appelle cette formule, location financière

Soit sans option d’achat, alors le tracteur routier est rendu à la fin de l’échéance. Une formule qui comprend l’entretien, les taxes et les assurances. Ainsi, la gestion des risques ne sont pas à la charge du client. On appelle cette solution, location opérationnelle.

Résumé:

 

 

Leasing financier

Location financière

Location opérationnelle

Contrat

 Capitalisation mensuelle

 Location avec prix, km et   période délimité

 Location avec prix, km et   période délimité

Comptabilité

 Inscription au bilan :  

 Amortissement du   véhicule

 Inscription au compte de   résultat :

 Aucune augmentation de   l’endettement

 Inscription au compte de   résultat :

 Aucune augmentation de   l’endettement

Valeur résiduelle à la fin du contrat

 Max 15% de la valeur   initiale

 Avec option d’achat (16%   min. de la somme   d’investissement

 Sans option d’achat

Gestion des risques

 À la charge du client

 À la charge du client

 À la charge de MAX rental

Désavantages

 

 Il peut y avoir des coûts   supplémentaires si l’on   dépasse le nombre fixé de   kilomètres.

 Il peut y avoir des coûts   supplémentaires si l’on   dépasse le nombre fixé de   kilomètres.

Avantages

 Pas de préfinancement à la TVA nécessaire, on peut garder les liquidités pour   d’autres projets.

 Les intérêts du leasing   sont déductibles   fiscalement

 Il est possible de verser   un montant plus élevé lors   du premier loyer afin   d’avoir une déduction   fiscale supplémentaire   pour l’exercice en cours

 Il est possible de verser un   montant plus élevé lors du   premier loyer afin d’avoir   une déduction fiscale   supplémentaire pour   l’exercice en cours

 On peut déterminer le contrat par rapport aux liquidités (de 18 à 60 mois)

 Il existe une flexibilité dans les remboursements : mensuels, trimestriels,…)

 MAX Rental se charge de la plus grosse partie de l’administration